Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A vous de choisir !

>Vigilance Météo
Carte de Vigilance Guide Vigilance
>Actualité Météo
Les News Les Dossiers
>Modèles Numériques
Modèles Numériques Les Comprendre

Recherche

24 mai 2005 2 24 /05 /mai /2005 00:00


[Comprendre]      Les Métiers de la Météo

 

Un métier pour faire la pluie et le beau temps...

Le temps qu'il faisait, qu'il fait, qu'il fera, telle sont les préoccupations du météorologiste... Dans le monde entier, les professionnels relèvent les caractéristiques de l'atmosphère, mesurent, observent en surface, en altitude, y compris dans l'espace.
De toutes ces informations, ils tireront les prévisions sur le temps, le vent, les pluies, les températures. Ils disposent d'informations fournies par des satellites, de stations météo, de superordinateurs... Nombreux sont les secteurs professionnels qui utilisent les prévisions météorologiques : les transports aériens, maritimes et terrestres, l'agriculture, le tourisme, la Défense nationale, la production d'électricité. Nous les utilisons également pour nos projets de week-ends, de vacances et de voyages. Les météorologiste sont employés par Météo France et relèvent du secteur public. Les tâches effectuées dépendent des niveaux de formation : aux techniciens supérieurs, l'observation, les mesures et leur interprétation, ainsi que l'installation des instruments. Aux ingénieurs, la prévision, les études, l'analyse en centre de calcul, la responsabilité d'une station météo, la recherche... Les présentateurs de la météo à la télévision ou à la radio sont, le plus souvent, des journalistes qui se sont spécialisés dans ce type d'activités.

 

---------------------------------

 

Météo France regroupe deux corps de métier :

- Les Techniciens

- Les Ingénieurs  

-----------------------------------------------

 

Les techniciens

Les tecniciens supérieurs
 

Ceux de la filière instruments et installations contrôlent et entretiennent les instruments et appareillages qui serviront à observer l'atmosphère. Ceux de la filière exploitation observent l'atmosphère : température, humidité, pression atmosphérique, vitesse et direction du vent. Et ils font des relevés qui sont ensuite communiqués à l'Observatoire Météo France du département.

 

Accès : vous pouvez postuler à partir d'un bac, S ou STI option génie électronique. Mais dans la pratique, le niveau de recrutement a tendance à s'élever et ceux qui présentent un IUT ou d'excellents résultats au lycée ont plus de chances.

2 ans d’ études

 

-----------------------------------------------

 

Les ingénieurs

 

1 - Les Ingénieurs des travaux de la météo

Ils analysent ces données au moyen d'un arsenal technologique très sophistiqué (qui permet notamment de modéliser des résultats, des graphiques, etc.). Puis les données sont centralisées à Toulouse, où l'on fait le point sur la situation à l'échelle nationale. Elles sont ensuite transmises à Paris où d'autres météorologistes se chargent de les communiquer aux clients de la société : le grand public à travers les agences de presse, ainsi que les professionnels. La Défense, la protection civile, les industries de l'aéronautique ou du tourisme font ainsi partie des commanditaires.

 

Accès : le recrutement se fait en partie par concours groupé de la fonction publique à la sortie des prépas (MP, PC et CSI). Il existe également des places pour les étudiants en fac au niveau maîtrise. Pour y accéder, il faut posséder un diplôme de sciences avec option météorologie. On le prépare à Toulouse III, Paris (Jussieu), Toulon, Clermont-Ferrand, et à Saint-Denis de la Réunion.

3 ans d’ études
 

 

2 - Les Ingénieurs de la météorologie

Ils font de la recherche ou encadrent des services.

 

Accès : il faut passer un concours sur titres au sortir de Polytechnique, des Ecoles normales supérieures, ou de l'Institut national agronomique. Les ingénieurs ou titulaires d'une maîtrise de sciences peuvent également postuler aux concours.

2 ans d’ études


 

 

-----------------------------------------------

A noter : Durant la période de formation, les étudiants doivent obligatoirement effectuer des stages. Avantage, ils sont déjà fonctionnaires et par conséquent rémunérés.
L'évolution de la technologie oblige ensuite chaque météorologue à suivre également une formation permanente (en moyenne, une semaine par an et par employé).

Mais il faut savoir que la météorologie est un métier qui offre des débouchés aussi bien à des techniciens qu'à des ingénieurs... mais en nombre limité. Il n'existe qu'un employeur en France : Météo France, qui compte 3 000 météorologistes. Et une seule et unique école qui recrute sur concours une quarantaine d'étudiants par an.

 

 

-----------------------------------------------

Les salaires

Les salaires mensuels des débutants varient selon votre poste :

- Technicien supérieur, de 1325 Euros en début de carrière à 2700 Euros en fin de carrière,

- Ingénieur des travaux, de 1900 Euros en début de carrière à 4200 Euros en fin de carrière,

- Ingénieur de la météorologie, de 2600 Euros en début de carrière à 6000 Euros en fin de carrière.



-----------------------------------------------


Liens utiles

- L'Ecole Nationale de la Météorologie


 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by romain - dans Comprendre
commenter cet article

commentaires