Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A vous de choisir !

>Vigilance Météo
Carte de Vigilance Guide Vigilance
>Actualité Météo
Les News Les Dossiers
>Modèles Numériques
Modèles Numériques Les Comprendre

Recherche

7 mai 2005 6 07 /05 /mai /2005 00:00

[Comprendre]       Les Orages

 

 

Pour commencer, quelques chiffres impressionnant !

A chaque instant il se produit sur terre près de 18 000 orages donnat naissance à 100 coups de foudre par seconde, et 100 000 averses. En France, il y a en moyenne 1 000 000 de coup de foudre par an.





Comment se forme un orage ?

Pour se développer un orage à besoin de 3 "carburants" : instabilité, chaleur et humidité.

Au départ, c'est un gentil cumulus qui va finir par se développer, en extension verticale, grâce aux "carburants". Il se transforme alors en cumulo-nimbus dont le sommet peut atteindre plus de 8000m. Les courants ascendants peuvent dépasser les 100km/h.


Comment évolue un orage dans le temps ?

 L'évolution suit trois étapes :

  •  Le stade de développement : Le cumulus se développe.
  •  Le stade de maturité : début des précipitations et baisse de la température.
  •  Le stade terminal: les courants dans le nuage se calment, le nuage s'étale. Les averses s'arrètent.

La plupart des orages sont formés de plusieurs cellules, de 10 à 30 km de diamétre chacune, interagissant les unes avec les autres. La taille relativement faible des orages, explique le caractère local de ce phénomène météo. Le relief, les zones humides sont des lieux propices au développement orageux.

 


Comment s'électrise un nuage d'orage ?

 

Lorsque les cristaux de glace et les gouttelettes d'eau chargés d'électricité statique se rencontrent, il s'ensuit un échange de charges : les particules de petite taille emportent les charges positives de la base vers le sommet du nuage.

La région négative principale est située entre deux couches de régions positives. Elle n'est épaisse que de quelques centaines de mètres et est environ située à 6000m du sol.

Ainsi, la partie supérieure d'un cumulonimbus (faite de cristaux de glace) est le plus souvent chargée positivement, tandis que la partie inférieure (constitutée de gouttelettes d'eau) est chargée négativement. Leur séparation forcée provoque une électrisation du nuage. Des coups de foudre, c'est à dire des transferts de charges électriques entre deux nuages, à l'intérieur d'un nuage ou entre le nuage et le sol, peuvent se produire renforcé par une petite accumulation de charges positives à la base du nuage.

 

 

 

 

 

 

Que ne faut-il pas faire pendant un orage ?

  • - Rester isolé dans un champ, ou une place vide
  • - S'abriter sous un arbre, surtout s'il est de grande taille
  • - Se mettre près des lignes électriques, poteaux téléphoniques, pylônes, etc
  • - Rester près des clotures électriques, barbelés, grilles, etc
  • - S'abriter sous un pont métallique
  • - Stationner près d'un bateau
  •  - S'adosser à un mur ou un pilier
  • - S'abriter sous un parapluie
  • se baigner : mer, piscine, etc
  • - Prendre un bain ou une douche, les conduites d'eau sont conductrices du courant
  • - Se tenir dans un courant d'air à l'intérieur d'une maison
  • - Téléphoner, même avec un portable en extérieur.

 

 




Quels sont les bons réflexes pendant un orage ?

  •  Débrancher tout les appareils susceptibles de subir un choc électro-magnétique : ordinateur, télévision (débrancher également l'antenne extérieure), radios, etc
  • s'éloigner des masses métalliques : baignoires, tuyauteries, etc

     

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by romain - dans Comprendre
commenter cet article

commentaires