A vous de choisir !

>Vigilance Météo
Carte de Vigilance Guide Vigilance
>Actualité Météo
Les News Les Dossiers
>Modèles Numériques
Modèles Numériques Les Comprendre

Recherche

18 mai 2008 7 18 /05 /mai /2008 14:20

(cliquer sur la carte pour l'agrandir)


Il y a insolation (il est extrêmement courant que l’on remplace ‘‘insolation’’ par ‘‘ensoleillement’’) si l’éclairement reçu par une portion de la surface terrestre est supérieur à 120 watts par mètre carré. Cet éclairement doit correspondre à un rayonnement solaire direct c'est-à-dire des rayons qui n’ont pas subi de diffusion en traversant l’atmosphère.

 

L’ensoleillement est mesuré en dixièmes d’heures par des héliographes. Avant manuels, ils sont désormais automatiques et permettent des relevés instantanés dans les stations météorologiques automatiques. Fournies chaque jour, les données relatives à l’ensoleillement sont additionnées pour obtenir des données sur des périodes plus vastes (mois, année comme sur la carte ci-dessus).

 

La durée d’insolation est variable suivant plusieurs facteurs :

- des critères astronomiques : levers et couchers de soleil

-  des critères météorologiques : nébulosité de la voute céleste

- le passage d’objets en mouvements (avions …)

Pour calculer la durée d’ensoleillement dans une station météorologique, on prend soin de minimiser ce dernier facteur. Cette durée correspond à la durée effective d’insolation reçue par l’héliographe entre 0h et 24h du même jour.

 


Partager cet article

Published by Romain Astier - dans Normales Climatiques
commenter cet article

commentaires

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog