Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

A vous de choisir !

>Vigilance Météo
Carte de Vigilance Guide Vigilance
>Actualité Météo
Les News Les Dossiers
>Modèles Numériques
Modèles Numériques Les Comprendre

Recherche

4 décembre 2005 7 04 /12 /décembre /2005 18:47

[Prévisions Saisonnières]  Décembre 2005, Janvier 2006, Février 2006, Mars 2006

mise à jour : 06/12/2005


Il est difficile de prévoir le temps sur plusieurs mois. Déjà, les prévisions à court terme sont parfois éronnées (passant de 90% de confiance à J+1 à 40% à J+4), mais les progrès dans ce sens sont de plus en plus grands.

Néammoins, les prévisions que je vous délivre ne sont que purement personnelles et ne doivent pas être utilisées pour la protection des biens et des personnes. Il suffit qu'un anticyclone se déplace ou faiblisse pour que tout soit remis en cause : la météo n’est pas une science exacte. Cependant grâce à ces tendances vous pourrez plus ou moins avoir une idée du temps global sur notre pays dans les prochains mois.

Les modèles utilisés pour la réalisation de ces prévisions (tendances) saisonnières:
Le modèle NOAA

Le modèle IRI

Le modèle Metoffice

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

 Tendance pour les mois de Décembre 2005, Janvier 2006, Février 2006, Mars 2006



o Décembre 2005



Comme je vous l' annonçais déjà dans les précédentes misesà jour, le mois de Décembre s' annonce très froid. Les quotidiens anglais ne machent pas leur mots en parlant d'un hiver "terrible" , de "l'hiver du siècle" (alors qu'il n'a même pas débuté !). Bref, la médiatisation est à son comble autour des tendances météo concernant ce mois.
Un anticyclone s'installera sur les Iles Britaniques rejetant les perturbations mais accentuant un flux de Nord-Nord Est déjà présent.
Résultat, le temps sera globalement sec mais très frais voire froid.
Le matin, les températures pourraient descendre en dessous de -10°C sur de nombreuses régions de France et l'après-midi malgré l'apparition plus ou moins marquée du soleil, le mercure aura du mal à grimper et les températures négatives pourraient s' éterniser toute la journée. Dans certaines vallées de l'Est ou du Massif Central, les températures minimales pourraient descendre sous les -20°C.

Dans la deuxième partie du mois, à partir du 20, le froid devrait être moins marqué.

 

Correction

Contrairement aux prévisions, le début du mois de décembre n’ a pas vu l’arrivée d’une vague de froid sur le pays. Cette situation peut , peut-être s’ expliquer par le cyclone Epsilon qui s’attarde en ce début décembre dans des eaux septentrionales ce qui est assez rare à cette époque.

La situation envisagée dans les précédentes mises à jour va donc être sensiblement décallée et ne va vraisemblablement toucher le pays que vers la fin décembre.

Un froid vif devrait englober le pays avec de nombreuses gelées (possibilité -15°C vallées Massif-Central et Est) et la neige sera certainement au rendez-vous pour Noël avec un flux de Nord-est /Nord apportant néammoins assez peu de précipitations.





o Janvier 2006


Le début du mois de Janvier 2006, le temps sera moins froid que celui observé à la fin décembre 2005. Malgré cela, les nuages seront nombreux avec deux anticyclones qui empêcheraient le mouvement d’une perturbation bloquée sur les Îles Britaniques, du coup les nuages ne seront qe peu souvent porteurs de précipitations. Des averses de neige ne sont pas à exclure avec cette masse d’air toujours assez froide quand même.

La seconde partie du mois s’annonce plus douce avec des températures excédentaires par rapport aux normales (+1 / 1.5 °C). qui s’explique par le retour d’un flux d’ouest marqué. Résultat, si les températures progressent, les perturbations vont se succéder et les précipitations seront vraissemblablement importantes.

Des précipitations qui pourraient néammoins prendre un caractère neigeux dans le nord-est (et en montagne évidemment).






o Février 2006



Le mois de février sera l’antithèse du mois de janvier. En effet, l’ offensive du froid sera de nouveau d’ actualité dans la première quinzaine avec un flux de nord marqué. Les précipitations seront quant à elles assez faibles, déficitaires ce qui permettra d’ avoir de belles journées ensoleillées. Cependant il n’est pas improbable que les quelques averses possibles se transforment en averses de neige en plaine. L’ ensoleillement devrait donc être important. Les gelées concerneront la majeure partie du pays le matin ( jusqu’à -10 / 15 dans les vallées de l’est et du Massif Central). L’après-midi, le dégel ne s’effectuera que sur de petites régions.

La seconde partie du mois pourrait être moins froide mais pas douce pour autant. Les températures resteront légèrement en dessous des normales. Un retour à un flux d’ouest-Nord/ouest est donc possible amenant avec un temps plus perturbé mais pas pour autant plus pluvieux. Le déficit pluviométrique devrait donc être importnt. Le temps devrait être plus perturbé encore vers la fin du mois.

A suivre





o Mars 2006



[la tendance est très incertaine]

Le mois de mars s’ annonce comme plutôt frais.

En effet, le début du mois verra le retour en force du froid. Les conditions hivernales pourront donc s’ éterniser. Le temps devrait quant à lui être plutôt sec (plus au nord qu’au sud) grâce à un +/- intense blocage anticyclonique. Cependant, là où des averses se produiront se seront plutôt des averses de neige. Un flux de Nord-Nord/ouest devrait dominer.

La douceur devrait ensuite revenir dans la deuxième partie du mois avec des précipitations néammoins plus importantes par le retour d’un flux d’ ouest : un temps plus digne d’un mois de mars !





Prochaine mise à jour : Début Janvier



 
Repost 0
Published by romain astier - dans Prévisions
commenter cet article
4 décembre 2005 7 04 /12 /décembre /2005 16:32

[Italie]   Le pays sous la pluie, la neige et les inondations

04/12/2005


Les intempéries se sont abattues sur l'Italie, avec de fortes averses de neige dans le nord, des pluies torrentielles dans le centre et des inondations à Venise.


La neige a surpris des centaines de voitures et de camions dans le nord-est du pays et a bloqué le tram de Milan pendant la plus grande partie de la journée.

A Venise, la pluie et la marée haute se sont alliées pour submerger 70% du centre historique. En certains endroits, le niveau de l'eau est monté si haut qu'il recouvrait les passerelles installées pour rester au sec en cas d'inondations.

voir l'article


En Ligurie, dans le nord, un cargo a fait naufrage après avoir été poussé par le vent sur un brise-lames, dans le port de La Spezia.

Les 13 membres d'équipage sont sains et saufs mais les autorités craignent que les 14.000 litres de carburant que contenait le cargo s'en échappent et provoquent une marée noire.

Rome a subi des pluies torrentielles et l'une des principales voies d'accès à la capitale a été inondée.

Repost 0
Published by romain astier - dans Actualité du climat
commenter cet article
4 décembre 2005 7 04 /12 /décembre /2005 13:59

[Italie]   Venise sous les eaux en raison des intempéries

04/12/2005


Une partie du centre historique de Venise était sous les eaux samedi en raison de la pluie et du vent qui se sont abattus ces dernières 24 heures sur tout le nord de l'Italie.

L'eau s'élevait samedi en milieu de journée à 132 centimètres au-dessus du niveau normal de la mer, selon les données communiquées par le centre de surveillance, un record proche des 1,47 mètres enregistrés en novembre 2002. L'eau atteignait par exemple une vingtaine de centimètres sur la célèbre place Saint-Marc, où les rares touristes présents ont enveloppé leurs jambes dans des sacs en plastique. Après avoir atteint un pic, la situation devrait cependant s'améliorer et le niveau des eaux devrait redescendre à 105 centimètres dimanche. Une nouvelle dégradation de la météo est cependant attendue pour mardi, ont indiqué des experts vénitiens. Régulièrement inondée, la "Serénissime" avait connu sa pire "aqua alta" le 4 novembre 1966: elle avait été submergée par 194 cm d'eau alors qu'une série d'inondations catastrophiques frappait tout le nord de l'Italie.

Repost 0
Published by romain astier - dans Actualité du climat
commenter cet article
3 décembre 2005 6 03 /12 /décembre /2005 16:37

[France]   Un disparu et trois automobilistes sauvés des eaux à Nice

03/12/2005


Une personne était toujours portée disparue samedi matin à Cagnes-sur-Mer (Alpes-Maritimes) tandis que trois automobilistes bloqués dans un tunnel du centre de Nice par la montée des eaux ont été secourus par les sapeurs-pompiers, a-t-on appris des autorités locales.

A Cagnes-sur-Mer, les recherches entreprises pour retrouver un cycliste happé par les eaux ont été interrompues vers minuit, a-t-on appris auprès de la cellule de crise mise en place par la mairie.

Selon des témoignages, le cycliste âgé d'une trentaine d'années a été brutalement englouti par une buse d'un diamètre de 1,5 mètre. Trois personnes ont tenté de le retenir mais le courant a fini par l'emporter.

Selon le centre de secours, les chances de le retrouver vivant sont infimes. Les recherches doivent reprendre samedi matin.

A Nice, trois automobilistes engagés vers 22H00 dans le tunnel du Paillon empruntant le lit de la rivière traversant la ville à partir du centre, ont été surpris par la brusque montée des eaux qui a atteint près d'un mètre, indiquaient des témoins sur place.

Tous trois se sont réfugiés sur un muret après avoir abandonné leur véhicule. Cependant la force du courant était si importante que la quarantaine de sapeurs-pompiers appelés sur place ont notamment dû s'équiper de harnais pour ne pas être emportés.

Par ailleurs, les intempéries ont provoqué une dizaine de coupures de voies de circulation dans l'agglomération de Nice souvent en raison des risques de glissement de terrain, indiquait également la cellule de crise de la préfecture.

La sortie de l'échangeur de l'autoroute à Villeneuve-Loubet a été coupée à la circulation, a-t-on également appris de source officielle.

Une canalisation d'eau et une autre de gaz ont été rompues dans le quartier de La Madeleine à Nice, a indiqué Françoise Souliman, directrice de cabinet du préfet des Alpes-Maritimes.

Au total, près de 400 interventions avaient été effectués dans la soirée selon une comptabilité arrêtée vers minuit tandis que tous les effectifs de sapeurs-pompiers étaient mobilisés.


Repost 0
Published by romain astier - dans Actualité du climat
commenter cet article
3 décembre 2005 6 03 /12 /décembre /2005 12:32

[Suisse]   Disparition redoutée des 3/4 des glaciers

03/12/2005


Si le réchauffement climatique se poursuit au rythme actuel, les 3/4 des glaciers de Suisse auront fondu d'ici 2050, selon un rapport européen. L'agriculture et le secteur énergétique risquent notamment d'en souffrir, affirme un climatologue.

Les glaciers constituent le "capital d'eau" de la Suisse. Ils permettent d'alimenter les rivières à la fin de l'été et au début de l'automne - la période la plus sèche de l'année -, en attendant le retour des pluies, a expliqué mercredi Martin Beniston, directeur de l'institut de géographie à l'Université de Fribourg.

Selon lui, si ce mécanisme disparaît, il existe un risque de voir certaines rivières être à sec durant cette période. Parmi les conséquences possibles, M. Beniston cite des problèmes liés à l'irrigation des cultures ou à la gestion des barrages, qui risquent de se remplir de manière insuffisante.

Repost 0
Published by romain astier - dans Actualité du climat
commenter cet article
3 décembre 2005 6 03 /12 /décembre /2005 08:32

[Australie]   Vents violents et grêle : 3 victimes

03/12/2005


Le sud de la Nouvelle Galles du Sud et plus particulièrement la région de Camberra a été affecté par un épisode d 'intempéries venteuses accompagné d' orages de grêle.
Cet évênement a fait 3 victimes : deux personnes ont trouvé la mort dans un accident d' avion léger qui a été emporté par une bourrasque lors de son atterissage, une autre est décédée à Camberra, écrasée par un arbre déraciné par le vent.

Le vent a atteint les 100km/h en rafales et a causé de sérieux dommages aux habitations (toitures emportées, arbres déracinés tombant sur les maisons...) ainsi que sur des lignes électriques.

Repost 0
Published by romain astier - dans Actualité du climat
commenter cet article
3 décembre 2005 6 03 /12 /décembre /2005 01:32

[Inde]   Hostile aux contraintes de la réduction des gaz à effet de serre

03/12/2005


[Cet article traite un peu plus de l' environnement, mais sa dégradation a un rapport direct avec le "réchauffement climatique".]

Concentrée sur son développement économique, l'Inde, 5e pollueur mondial, reste opposée à tout élément contraignant de réduction des gaz à effet de serre mais insiste pour que le Nord aide au développement rapide de technologies propres.

"Il n'y a aucun changement dans notre position: l'Inde n'acceptera aucun plafond imposé sur les émissions de dioxyde de carbone", a indiqué un responsable du ministère indien de l'Environnement alors que des négociations internationales sur l'après-Kyoto sont en cours à Montréal. L'Inde a ratifié le protocole de Kyoto (1997) qui n'impose qu'une obligation d'inventaire aux pays en développement, quand les pays industriels ont une obligation de réduction des émissions polluantes, mises en cause dans le changement climatique. Mais 5e pollueur mondial - avec des rejets de CO2 en hausse de 75% entre 1990 et 2003 - elle n'entend s'impliquer dans aucun engagement limitant sa consommation d'énergie. Quant à des objectifs juridiquement non contraignants, "on verra comment la situation évolue", a lâché le responsable.

Repost 0
Published by romain astier - dans Actualité du climat
commenter cet article
2 décembre 2005 5 02 /12 /décembre /2005 21:48

[Albanie]   D' importantes inondations touchent le pays

02/12/2005


Les fortes pluies qui se sont abbatues sur l' Albanie ont provoqué de sérieuses inondations qui ont affectées des centaines d' habitations et submergées des milliers d' hectares de terres cultivées. [source gouvernementale]

La police ainsi que des militaires ont été envoyé dans les régions de Vlora et de Fier afin de procéder à l'évacuation de centaines de personnes et d' habitations inondées.

Repost 0
Published by romain astier - dans Actualité du climat
commenter cet article
2 décembre 2005 5 02 /12 /décembre /2005 18:19

[France]   Des rafales jusqu' à 165 km/h en Bretagne

02/12/2005



Des rafales allant jusqu'à 165 km/h ont été enregistrées vendredi matin à la pointe du Raz.


Selon Météo France, c'est la première tempête automnale qui nécessite une vigilance particulière même si à l'heure actuelle (18h17) plus aucun département de l'ouest n'est en vigilanc orange.

Des rafales de vent allant jusqu'à 165 km/h ont été enregistrées vendredi en fin de matinée à la pointe du Raz, au large de la pointe Bretagne. Des pointes jusqu'à 145 km/h ont également été relevées au Conquet (pointe Saint-Mathieu), 137 km/h à Ouessant, 115 km/h à Penmarc'h et 111 km/h à Landivisiau.


Aucun incident n'a été signalé en mer, la plupart des navires sur zone s'étant mis à l'abri notamment en rade de Douarnenez ou de Brest après diffusion d'un bulletin d'alerte jeudi par Météo-France. Les navires desservant les îles d'Ouessant, Molène et Sein sont restés à quai, pour la première fois de l'année, en raison d'une houle formant des creux de 8 à 10 mètres.

Les services de secours du Finistère avaient effectué en début d'après midi quelque 200 interventions, ceux du Morbihan 196 et ceux des Côtes d'Armor près de 120. Il s'agit essentiellement de toitures arrachées ou de la chute d'arbres et objets divers sur les axes routiers, selon les CODIS, centres départementaux d'incendie et de secours.


Aucune victime n'est à déplorer. Dans le Finistère, un sapeur-pompier a été légèrement blessé lors d'une intervention. A Brest, en centre-ville, la toiture d'un immeuble a été arrachée avant de tomber sur un véhicule en stationnement. Le pont de l'Iroise, axe très fréquenté, a été fermé dans le sens Brest-Quimper en raison d'un véhicule qui s'est retrouvé plaqué contre un pilier. A Landerneau, à quelques kilomètres de Brest, les 1.200 élèves du lycée de l'Elorn ont été évacués en raison d'une toiture menaçante.

Les vents orientés Sud/Ouest devaient mollir dans l'après-midi et prendre une direction Ouest, selon Météo-France. Les rotations vers les îles devraient reprendre normalement samedi matin.


Si vous avez des photos de l' évènement, n'hésitez pas à me les faire parvenir via le bouton "contact" en haut.

Repost 0
Published by romain astier - dans Actualité du climat
commenter cet article
2 décembre 2005 5 02 /12 /décembre /2005 16:30

[Dossier]  Vents violents en Bretagne : pas de victime mais des dégâts


La première grande tempête automnale qui a balayé l'ouest de la France, entre jeudi soir et vendredi soir, a provoqué des dégâts dans le Finistère sans faire de victime, selon les Centres opérationnels départementaux d'incendie et de secours (CODIS) de Bretagne.

Les dégâts les plus spectaculaires ont concerné le Finistère, où les pompiers sont sortis près de 400 fois au total depuis ce vendredi matin. "Une partie de la toiture d'un bâtiment du lycée de l'Elorn (Landerneau) a été arrachée en fin de matinée vendredi et l'ensemble des élèves a du être évacué", a déclaré à l'Associated Press l'officier du CODIS du Finistère, le lieutenant Gilbert Gire.

Sur le pont de l'Iroise qui enjambe l'Elorn, à la sortie de Brest vers Quimper (Finistère), un camion a été couché par une puissante rafale, toujours en fin de matinée. La circulation a été déviée jusqu'à 15 heures. A quelque dix kilomètres de Brest, au sud de Crozon, c'est l'église de la commune qui a été frappée et "des tuiles faîtières ont été projetées", selon l'officier des pompiers. Un périmètre de sécurité a été installé.

Le vent qui affichait déjà des vitesses de 122km/h à Penmarc'h (Finistère), dans la nuit de jeudi à vendredi, s'est nettement renforcé entre vendredi matin et vendredi après-midi. Dans le Finistère, Météo France a mesuré des rafales à 165km/h à la pointe du Raz, 144km/h sur l'île d'Ouessant, 122 km/h à Brest.

Plus au sud ou à l'ouest, les valeurs de vent déclinent pour atteindre (dans le Morbihan) 126 km/h à Belle-Île en Mer et 118 km/h à Groix, ou encore 107km/h à Lannion (Côtes d'Armor). Selon Jean-Marc Pairin, prévisionniste au service régional de Météo France de l'ouest (Saint-Jacques de la Lande près de Rennes en Ille-et-Vilaine), les vents ont fortement soufflé entre la rade de Brest et la baie de Morlaix (Finistère).

Les autres départements bretons ont comptabilisé un nombre important d'interventions, sans événement spectaculaire: 214 dans le Morbihan vendredi, entre 0 heures et 18 heures, une soixantaine dans les Côtes d'Armor, comme en Ille-et-Vilaine. L' épisode de vents violents est désormais terminé.

Repost 0
Published by romain astier - dans Dossiers météo
commenter cet article