Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A vous de choisir !

>Vigilance Météo
Carte de Vigilance Guide Vigilance
>Actualité Météo
Les News Les Dossiers
>Modèles Numériques
Modèles Numériques Les Comprendre

Recherche

9 novembre 2008 7 09 /11 /novembre /2008 17:46

[Cyclone / Ouragan Paloma] Affaiblissement en tempête tropicale et nombreux dégâts sur les Iles Caïmans et Cuba

09/11/2008


L'ouragan Paloma a été rétrogradé dimanche en fin d'après-midi (heure française) au niveau de tempête tropicale.

Le 8ème ouragan de la saison 2008 dans l’Océan Atlantique a provoqué des dégâts extrêmement importants lors de son passage en catégorie 4 sur les Iles Caïmans et en catégorie 3 sur les régions centrales de Cuba.


Aux Iles Caïmans, on ne relève pour le moment aucune victime après le passage de l'ouragan. Qualifié d'extrêmement dangereux, le cyclone Paloma a provoqué néanmoins de nombreux dégâts matériels sur cette île britanique quivit, pour l'essentiel, des revenus du tourisme et du secteur des banques.

L'île de Grand Cayman, une des trois îles des Iles Caïmans et là où se trouve la capitale George Town, l'électricité a été coupée pendant de nombreuses heures. Les 50 000 habitants ont suivi les recommendations des autorités locales et ont fait preuve de prudence. Des toitures ont été arrachées, de même que de nombreux panneaux de signalisation.

Les deux autres îles qui constituent l'archipel britannique, Caïman Brac (1 800 habitants) et Petite Caïman, ont été apparemment plus touchées. Selon les autorités locales, 90 à 95% des infrastructures seraient endommagées après le passage de l'ouragan Paloma. Les cumuls de précipitations ont dépassé les 220 millimètres au cours de l'épisode sur la plupart des zones, dépassant localement les 330 mm. Des vagues de plus de 6 mètres ont également été relevées.


Vidéo du passage de l'ouragan Paloma sur l'île de Grand Cayman (source : YouTube)


A Cuba, plus de 500 000 personnes avaient été invitées à évacuées la zone centrale du pays. Le cyclone Paloma a touché les côtes centrales du sud du pays en étant classé en catégorie 3 sur 5 selon l'échelle de Saffir-Simpson. L'ouragan avait été qualifié de potentiellement catastropihique par les autorités locales. Des vents à plus de 230 km/h ont été relevées sur le sud de la province de Camarguey ainsi que des vagues de plus de 6 mètres. Ainsi, la mer a déferlé jusqu'à 1,5km à l'intérieur des terres près de Santa Cruz del Sur (province de Camarguey). Là aussi, on ne compte pour l'instant aucune victime. Les provinces les plus touchées ont été celles de Sancti Spiritus, Ciego de Avila, Camaguey et de Las Tunas. Des dégâts matériels ont là aussi été recensés. Paloma a provoqué des coupures d'électricité et de téléphone sur une grande partie du territoire. Mais la situation la plus grave semble être au niveau des cultures. En effet, le passage des précédents ouragans de la saison (Gustav et Ike) avait déjà gravement endommagé les cultures dans une région déjà en proie à une grave crise économique et alimentaire.

Photo du passage de l'ouragan Paloma sur les Iles CaïmansPhoto du passage de l'ouragan Paloma sur les Iles Caïmans


Paloma, redevenue une tempête tropicale, a stagné plusieurs heures sur les provinces centrales de Cuba apportant des précipitations dilluviennes. Les cumuls de précipitations pourraient atteindre les 400 millimètres dans certaines localités.

La tempête tropicale Paloma va bientôt mourir pour rétrograder au stade de système dépressionaire en continuant sa route vers le nord et le Bahamas.

Carte de la trajectoire prévue de l'ouragan PalomaCarte de la trajectoire prévue de l'ouragan Paloma

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Romain Astier - dans Actualité du climat
commenter cet article

commentaires