Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A vous de choisir !

>Vigilance Météo
Carte de Vigilance Guide Vigilance
>Actualité Météo
Les News Les Dossiers
>Modèles Numériques
Modèles Numériques Les Comprendre

Recherche

31 octobre 2005 1 31 /10 /octobre /2005 00:00

[Dossier]   Des températures exceptionnelles pour le mois d' octobre

 

L'installation d'un anti-cyclone sur l'Europe centrale a entraîné des températures record en France aux mois de septembre et d'octobre, que l'on peut éventuellement relier à un phénomène de réchauffement climatique, a indiqué dimanche à l'AFP Dominique Raspaud, ingénieur prévisionniste à Météo France."Le mois de septembre et le mois d'octobre ont été tous les deux des mois beaucoup plus doux que la normale sur pratiquement toutes les régions", a souligné Dominique Raspaud. A la fin du mois d'octobre, les températures ont été, selon elle, "spectaculaires", car on a dépassé depuis le début de la semaine de 5 à 10 degrés (Celsius) les normales de saison.

Des records ont été égalés samedi à Lille et Bordeaux et on a enregistré 25° à Bourges, donc des températures "extrêmement douces" dans toute la France.

Les mois de septembre et octobre, a-t-elle souligné, ont été marqués par des conditions anti-cycloniques qui ont ramené de l'air chaud du Maghreb et de l'Espagne et entraîné des remontées d'air chaud jusqu'au nord de la France.

Selon Dominique Raspaud, il est normal que des conditions anti-cycloniques entraînent un adoucissement des températures. Mais elle souligne que cet adoucissement a atteint un niveau record en 2005. Sous cet angle, on peut éventuellement parler d'un phénomène plus global de réchauffement climatique.

Selon Météo France, cet automne 2005 a été "exceptionnel" par sa douceur, la durée de cet adoucissement et le fait que la hausse des températures a touché toute la France, jusqu'à Lille et la Grande-Bretagne, et non pas seulement le sud-ouest comme les années précdentes. 

 

Le mois d'octobre a offert à toutes les régions de France des températures exceptionnellement douces, s'établissant en moyenne à +3.2 degrés celsius sur l'ensemble du territoire par rapport à la normale, un record seulement battu en octobre 2001 (+3.5 degrés), a annoncé vendredi Météo-France.Depuis 1950, a indiqué Météo-France, les moyennes les plus élevées pour un mois d'octobre ont été 2001 (+3.5 °C par rapport à la moyenne), 2005 (+3.2), 1995 (+3.1) et 1990 (+1.9), a précisé Météo-France.

 

A la fin du mois (entre le 27 et le 31), de nombreux records ont été battus: 24 degrés en région parisienne (contre 22.3 en 1989), 25.7 à Bourges (24.2 en 1989), 22.8 à Metz (21.9 en 1968), 21.1 à Lille (20.5 en 1968).

 

Enfin, la douceur nocturne a également été très marquée avec des valeurs parfois supérieures à 15 degrés, a déclaré Météo-France.

 

A part les 5 premiers jours du mois qui étaient "un peu frais", octobre 2005 a présenté "presque constamment" des températures supérieures aux moyennes de saison. Il a été le plus chaud depuis 1950 à Paris, au Mans, à Lyon...

 

L'excédent maximal - 4 degrés - a été atteint sur une large partie centrale du pays, "allant du Nord au Bassin parisien, à la Normandie, Lorraine, Centre, Poitou-Charente, Limousin, Auvergne et Rhône-Alpes". Il a été nettement plus faible - 1 à 2 degrés - près de la Méditerranée.

 

La météorologie nationale a expliqué que cette douceur était "dû à la fréquence des vents soufflant du sud et apportant des masses d'air doux en provenance du sud de l'Europe ou d'Afrique du nord".

 

"Il est hasardeux de relier directement ces records au réchauffement climatique", a-t-elle encore indiqué.

Un peu plus technique

Au cours de cette exceptionnelle dernière décade du mois d’octobre de nombreux records décadaires hauts sont tombés en températures, en voici une liste non exhaustive :

Moyennes 2005 contre ancien record (Normale 1971-2000 3ème décade octobre) – (Période de mesure)


Belfort :

Tn : 9,9° contre 9,4° en 2001 (Normale 1971-2000 : 4,8°) - (Période 1949-2005)
Tx : 20,4° contre 19,4° en 1989 (Normale 1971-2000 : 12,1°) - (Période 1949-2005)


Besançon :
Tx : 21,1° contre 20,1° en 1913 (Normale 1971-2000 : 13,6°) - (Période 1884-2005)


Bordeaux :

Tn : 13,8° contre 12,3° en 1968 (Normale 1971-2000 : 8,3°) - (Période 1921-2005)


Bourges :

Tn : 12,1° contre 10,5° en 1977 (Normale 1971-2000 : 6,3°) - (Période 1945-2005)


Clermont-Ferrand :

Tn : 13,2° contre 10,3° en 1989 (Normale 1971-2000 : 5,7°) - (Période 1923-2005)
Tx : 22,3° contre 22,1° en 1989 (Normale 1971-2000 : 15,6°) - (Période 1923-2005)


Colmar :

Tx : 21,3° contre 20,7° en 1989 (Normale 1971-2000 : 13,2°) - (Période 1957-2005)


Dijon :

Tx : 20,7° contre 19,3° en 1989 (Normale 1971-2000 : 13,3°) - (Période 1921-2005)


Lille :

Tn : 12,3° contre 10,9° en 1989 (Normale 1971-2000 : 6,3°) - (Période 1945-2005)
Tx : 18,6° contre 18,0° en 1989 (Normale 1971-2000 : 13,1°) - (Période 1945-2005)


Luxeuil :

Tn : 9,1° contre 8,6° en 1987 (Normale 1971-2000 : 3,9°) (Période 1945-2005)
Tx : 21,4° contre 19,8° en 1989 (Normale 1971-2000 : 13,7°) (Période 1945-2005)


Nancy :

Tn : 10,7° contre 9,8° en 2001 (Normale 1971-2000 : 4,7°) - (Période 1921-2005)
Tx : 20,5° contre 19,8° en 1989 (Normale 1971-2000 : 12,6°) - (Période 1921-2005)


Nantes :

Tn : 13,7° contre 12,7° en 1989 (Normale 1971-2000 : 7,8°) - (Période 1945-2005)


Perpignan :

Tn : 15,2° contre 14,4° en 1977 (Normale 1971-2000 : 10,5°) - (Période 1925-2005)


Poitiers :

Tn : 13,7° contre 10,8° en 1989 (Normale 1971-2000 : 6,3°) - (Période 1921-2005)


Rennes :

Tn : 13,0° contre 12,8° en 1989 (Normale 1971-2000 : 7,6°) - (Période 1945-2005)
Tx : 19,8° contre 19,7° en 1989 (Normale 1971-2000 : 15,0°) - (Période 1945-2005)


Toulouse :

Tn : 14,9° contre 12,8° en 1989 (Normale 1971-2000 :8,2°) - (Période 1947-2005)

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by romain astier - dans Dossiers météo
commenter cet article

commentaires