Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A vous de choisir !

>Vigilance Météo
Carte de Vigilance Guide Vigilance
>Actualité Météo
Les News Les Dossiers
>Modèles Numériques
Modèles Numériques Les Comprendre

Recherche

22 octobre 2005 6 22 /10 /octobre /2005 00:00

[Ouragan WILMA]  Il balaie le Yucatan

22/10/2005

   

Après avoir fait 13 morts en Haïti et en Jamaïque, l'ouragan Wilma balayait samedi la péninsule mexicaine du Yucatan. Dans la très touristique station balnéaire de Cancun, les hôtels érigés entre la mer des Caraïbes et le lagon ont été évacués et ils étaient déjà inondés.

"L'eau traverse, passe de la mer au lagon", a rapporté Felix Gonzalez Cantu, gouverneur de l'Etat de Quintana Roo dont fait partie Cancun. Quelque 30.000 touristes se terraient dans des abris ou des hôtels transformés en abris. Il y avait un mètre d'eau dans les rues.

Pour le gouverneur, "c'est l'équivalent de quatre ou cinq ouragans de cette taille qui nous passeraient dessus les uns derrière les autres, si l'on prend en compte la durée des vents soufflant en ouragan. Jamais dans l'histoire du Quintana Roo, nous n'avons eu une tempête comme ça".

La tempête a d'abord touché l'île de Cozumel, coupée du reste du pays, puis a gagné le continent par Playa del Carmen, au sud de Cancun. Wilma pourrait faire d'autant plus de dégâts qu'il dérive lentement (6km/h).

L'ouragan devait balayer le Yucatan pendant toute la journée de samedi puis traverser le Golfe du Mexique en direction de la Floride, où il est attendu lundi. Avec ses vents de 200km/h, Wilma a déraciné des arbres qui sont tombés sur des voitures à Cancun.

Dans le même temps, des vagues de six mètres de haut s'écrasaient sur la pointe occidentale de Cuba. Le gouvernement de La Havane a fait évacuer plus d'un demi-million d'habitants de cette région où étaient annoncées d'importantes précipitations.

Aucune victime n'a pour l'instant été signalée ni à Cuba ni au Mexique. Ricardo Portugal, le directeur de la Croix-Rouge à Cancun, a fait simplement état de personnes prises de "crises de nerfs". D'après lui, 11 femmes enceintes ont dû être conduites à l'hôpital car l'anxiété suscitée par la tempête avait déclenché les contractions.

    

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by romain astier - dans Actualité du climat
commenter cet article

commentaires